Archive pour le 11 novembre, 2016

Celle qui reste….

« Celle qui reste n’est pas toujours celle qu’on croit »

Laissez moi vous présenter, celle qui reste, celle qui partage encore ma vie et mon quotidien!

Elle se prénomme Betty Boop et appartient à la race des cavalier king charles.

Elle a vu le jour à l’élevage de la belle province » à Ernemont Boutavent (60) le 22 aout 2007.

 

Comment arrive t elle dans ma vie ?

Nous sommes fin 2007 . Cela fait plusieurs semaines que j’ai perdu ma belle Bengy. Je suis inconsolable et rien n’apaise mon chagrin.

Un jour, mon ami de l’époque passe à la maison. Il me dit vouloir acheter des poissons. Ce jour là, je n’ai pas particulièrement envie de sortir. Je pense à Bengy……

Mon ami insiste « ca te fera du bien »…. Il a raison! Ca me changera les idées.

 

Une fois au magasin, nous devrions monter au 1er étage pour trouver les poissons mais voilà, mon ami m’entraine vers un tout autre endroit.

Des baies vitrées….. Dedans des petits chiots.

Dans l’une d’elle, au fond, il y a une boule de poil  qui m’attire MAIS je culpabilise. La mort de Bengy me parait tellement récente… Pourtant, il y a quelque chose dans ses yeux qui m’appelle si bien que nos regards se croisent.

Je m’en souviens comme si c était hier…. Je regarde mon ami le regard COUPABLE.

 

On finit par monter au 1er étage du magasin. Pendant ce laps de temps, il me rassure et lève cette culpabilisation qui m’habite.

Nous finissons par redescendre au rez de chaussée et nous retournons directement auprès des cages vitrées.

« Cette petite boule de poil est si belle » (pensée quand je la regarde)

 

C’est mon ami qui appelle la vendeuse. Moi? J’ai peur de craquer sur elle. J’ai peur de trahir celle qui est dans mes pensées.

La vendeuse finit par sortir cette petite chienne qui à 4 mois environ. Elle me la tend dans mes bras….

Tandis qu’elle me regarde tendrement, je fond en larmes. L’émotion est trop forte. J’aime déjà ce petit être qui est dans mes bras.

 

Tandis que l’on discute de tout ce qui entoure les chiots et les cavalier king charles, je lance des regards à mon ami

« Dois je la prendre ? et si je la ramène à la maison, est ce que je trahis ma douce Bengy ? »

Il me rassure et il sait trouver les bons mots….

 

La vendeuse reprend ma petite chienne et s’en va derrière avec elle. Betty sort encore plus belle et toute propre.

Pendant ce temps, nous faisons dans un bureau les papiers de sortie.

Quand tout est fait et que cette joie demoiselle est fin prête, je la retrouve.

Mes larmes laisse place à un beau sourire.

 

C’est avec elle, que nous prenons sa gamelle, des croquettes adapté à sa race et son âge. S’y ajoute des manteaux d’hiver et de pluie.

Pour rendre ses nuits plus confortable, nous n’oublions pas le panier. Entre deux, nous n’omettons pas des joujous à foison!

 

C’est donc les bras vraiment très chargé que nous retournons à la voiture….

 

betty boop bébé
Album : betty boop bébé

13 images
Voir l'album

 

 

Toute petite, Betty me suivait partout.

Je ne pouvais pas m’en séparer aussi. Si j’étais obligé de le faire ? c’est comme si j’avais un membre en moins.

Quand je le pouvais, Betty faisait partie des soirées restaurants ….. dans ceux ou elle été accepté, elle était là!

 

Elle grandit paisiblement quand je remarque que Betty s’ennuie toute seule. Je décide de choisir un autre petit chien….

C’est ma petite et regrettée Dolly qui va arriver un beau jour.

Après s’être « apprivoisées », Betty va la prendre sous son aile… Je vais laisser parler les photos!

Elle va tout lui apprendre et Dolly deviendra le bébé qu’elle n’aura jamais (puisque Betty sera stérilisée très jeune)

Il me suffisait de les regarder pour avoir cette impression « la mère et la fille »

 

En 2016…. Betty à 9ns.

Elle souffre et PIRE encore, elle ne parait plus pouvoir marcher….

Je contacte le vétérinaire qui au vue des symptômes, m’annonce qu’il me faut peut être me préparer à la PIRE décision.

Le rendez vous est placé en moins de 48 heures.

Les PIRES 48 heures de  ma vie car je vais peut etre repartir sans elle…

 

Le jour J, nous arrivons à la clinique. Je suis épuisée moralement et physiquement. J’ai les yeux rougis. De plus, Betty ne marchant plus, je dois trouver des forces pour la porter.

C’est une double hernie discale……

 

La vétérinaire a 3 solutions : l’euthanasie, un traitement dont elle ne peut me garantir les résultat et l ‘opération

L’euthanasie : NON, je ne peux m’y résoudre. Je suis décidée à tout tenter et essayer de sauver ma bête!

L’opération : on ne sait pas si elle va marcher car le résultat est non garanti! La véto appuie sur le fait qu’on parle d’une double hernie discale et non pas d’une simple hernie.

Je décide au final la voie du traitement antibiotique ….

Nous décidons de garder la voie de l opération « après » si le traitement ne fait aucun effet.

 

et c’est LE MIRACLE qui se PRODUIT…..

Oui, on peut appeler ça un MIRACLE car après 48 heures de traitement, Betty remarche. Elle ne fait pas de longues distances mais je constate une progression de son état.

 

Il est programmé, lors de la 1ere consultation, un contrôle a la clinique 10 jours après.

Quand j’arrive ce fameux jour, Betty est en laisse et marche très bien. La vétérinaire qui passe se fige….

Après l’avoir ausculté, elle m’avoue que ce médicament s’est déjà avéré être dans le passé un médicament « miracle »

Betty fait partie de ces petits miraculés……

 

BILAN MEDICAL final ? l’hernie gauche est soigné mais l hernie droite nécessite des obligations pour ne pas aggraver son état : Ne pas la laisser courir. Ne pas descendre les escaliers ET ne pas les monter (ce qui m’oblige à la porter).

Prendre quand le besoin s’en fait sentir un anti douleur. Faire attention somme toute.

Je suis aussi prévenue que si l hernie droite s’aggrave, l’issue est sans appel…..

 

Il me faut parfois lui rappeler que courir pour elle, est formellement INTERDIT! Dans ce cas, j’ai trouvé la parade.. je m’arrête net! (ce qui la surprend toujours). Mais comptez de 1 à 3 sur vos doigts.

C’est le temps qu’il lui faut pour tenter de re courir (on sait pas si ca pouvait marcher!).

 

Comme le jeu fait partie de son deuil, c’est des coups de pied léger dans ses jouets afin qu’elle n’abime pas son hernie droite.

 

Les escaliers ? elle se pose d’elle même pour que je la prenne dans mes bras ou elle s’installe très confortablement.

 

Son anti douleur : je suis mon intuition (et la météo ). Je le vois aussi a ses yeux si le besoin s’en fait sentir….

 

 

La mort de Dolly : Je vais voir Betty pleurer …. je vais essuyer plus d’une fois des larmes!

Donc quand je lis que les animaux n’ont pas d’émotion, ca me fait sortir de mes gonds.

 

Au tout début, Betty va beaucoup se mordiller, limite jusqu’au sang.

Après m’être renseignée, j’apprends que Betty fait son travail de deuil.

Je vais (comme je peux) surveiller que son travail se passe au mieux.

Les conseils que l’on me donne pour faciliter son travail : beaucoup de place au jeu et ca a marché!

 

Ca resteras très compliqué les toutes premières semaines  car j’étais vraiment très mal en point.  Je vais m’y obliger (au départ) jusqu’à ce que cela devienne un moment complice entre nous….

betty boop et bébé dolly
Album : betty boop et bébé dolly

22 images
Voir l'album

 

Le plus drôle aujourd’huiDolly vit à travers Betty! COMMENT ?

Toutes les petites et (sales) manies de Dolly, Betty les répète TOUTES!

 

Dolly léchait toutes les miettes (gâteaux, nourritures etc) … Betty le fait depuis le décès de Dolly

Betty dort sur l’oreiller de Dolly (elle ne le quitte quasiment jamais depuis son décès)

Dolly été surnommée la « manouche ».. Pourquoi ? Elle adorait faire les poubelles! Betty qui ne me l’avait jamais fait …. ??? Me l’a fait très récemment!

Il m’arrive de surprendre des regards que Dolly avait .. et ce dans les yeux de Betty. Ca reste le plus impressionnant.

Une autre comparaison tout aussi ahurissante : Betty prend exactement le MEME regard PLAINTIF que Dolly aujourd’hui quand je n’ajoute pas de pâtée dans sa gamelle.

 

MA VISION ? elles sont à jamais liées l’une à l’autre!

 

AUJOURD HUI…

Betty boop vieillit à vive allure.

Nous ferons si tout va bien ses 10 ans le 22 aout prochain.

Le soir, nous avons un rituel :  »jouer » car parfois je la vois encore triste…

Nous n’avons pas elle et moi ce coté fusionnel mais comme vous l’avez lu, j’y tiens à ma bete….

Je fais tout pour la prolonger en suivant les directives de la vétérinaire qu’elle n’apprécie pas toujours. Un simple regard sur moi suffit pour que je saisisse que mademoiselle n’est pas contente.

Lol je lui répète souvent « toi t’a pas le droit de mourir ».

 

Pour en terminer avec cet article, un bric a bras de photo de Betty (dont 1 ou 2 ou notre bébé Dolly apparaît)

Betty diverses photos
Album : Betty diverses photos

40 images
Voir l'album

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans:Dolly |on 11 novembre, 2016 |Pas de commentaires »

Cacophony |
Eazyhome |
EN QUETE DU VIVANT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Clairementpassimple
| Mon Arbre Intérieur...
| Luniversdadanaels