Archive pour novembre, 2016

hate d’être le 25 mars 2017

Découvrez qui je vais voir ………….

 

Le dentiste

Image de prévisualisation YouTube

 

Le barbecue

Image de prévisualisation YouTube

 

Les organes (mdr)

Image de prévisualisation YouTube

 

La cure

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

Envie d’avoir le mal de mer ? lol

Ne loupez pas ces vidéos …….

Vous avez le son de la tempête! Accrochez vous bien à vos sièges (lol)

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Tempête force 11

Image de prévisualisation YouTube

 

Encore une impressionnante ‘les bateaux luttent » (je vous promet des images qui retourne l estomac)

4:04 : Faut s’accrocher à tout ce qu’on trouve!

8:48 : ca bouge tout seul

Image de prévisualisation YouTube

 

Top 10 insolite :

Vague à la hauteur d’une montagne

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

 

 

 

2 mois …….

Je craignais ce 24 novembre 2016 ….

DEUX MOIS que tu m’as quitté et que tu m’as laissé là

Tu me dirais sans doute « sèche tes larmes » mais je ne le peux pas

DEUX MOIS que mon cœur est solitaire SANS TOI

Tu me regardes peut etre de la haut aujourd’hui ……

PARDONNE MOI MON ANGE

Les images ici sont encore difficile à voir

 

On me demandera peut etre pourquoi mes yeux sont rougis

D’autres sauront …………….

On entendra ma voix brisée

On me verra marcher la tête vers le ciel car moi, je ne verrai que TOI.

On verra mes joues se tremper …..

Image de prévisualisation YouTube

 

Je donnerai un peu de moi pour vivre encore un DERNIER INSTANT avec toi.

Pour seulement te caresser et te regarder avant que tu ne reprennes tes ailes d’ange.

Je t’aime tant mon bébé Dolly

 

REPOSE EN PAIX mon bébé

 

« un ange dans le ciel »

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

 

Publié dans:Dolly |on 23 novembre, 2016 |Pas de commentaires »

Manureva …..

Une chanson dont je suis tombée « amoureuse » alors que je n’avais 16 ans …..

Chanson que j’adore encore écouter en boucle!

 

Si vous aimez les belles images, ne loupez pas cette vidéo magnifique  !

Lol mal de mer garanti !

 

Image de prévisualisation YouTube

Quand oublierai je ?

Quand oublierai je ces images ?

Quand pourrai je enfin ne plus regarder le ciel le samedi ?

Quand pourrai je enfin ne plus pleurer ?

Quand pourrai je enfin accepter ta mort ?

Quand oublierai je l image de cette flaque de sang autour de toi ? (c’est lié au cœur qui va lâcher!)

Ces images … rien ne les efface

AIDE MOI mon bébé Dolly à me rappeler tous ces doux souvenirs que tu as laissé….

Je sais bien que de la haut, tu vois encore mes joues trempés

Tu sais, je maudis ce jour….

Je voudrai que l’on remplace ces samedis par un autre mot, par d’autres images

Pour qu’enfin, tu me revois sourire et rire….

D’où que tu sois,

je t’aime mon petit bébé…

 

 

Publié dans:Dolly |on 12 novembre, 2016 |Pas de commentaires »

Celle qui reste….

« Celle qui reste n’est pas toujours celle qu’on croit »

Laissez moi vous présenter, celle qui reste, celle qui partage encore ma vie et mon quotidien!

Elle se prénomme Betty Boop et appartient à la race des cavalier king charles.

Elle a vu le jour à l’élevage de la belle province » à Ernemont Boutavent (60) le 22 aout 2007.

 

Comment arrive t elle dans ma vie ?

Nous sommes fin 2007 . Cela fait plusieurs semaines que j’ai perdu ma belle Bengy. Je suis inconsolable et rien n’apaise mon chagrin.

Un jour, mon ami de l’époque passe à la maison. Il me dit vouloir acheter des poissons. Ce jour là, je n’ai pas particulièrement envie de sortir. Je pense à Bengy……

Mon ami insiste « ca te fera du bien »…. Il a raison! Ca me changera les idées.

 

Une fois au magasin, nous devrions monter au 1er étage pour trouver les poissons mais voilà, mon ami m’entraine vers un tout autre endroit.

Des baies vitrées….. Dedans des petits chiots.

Dans l’une d’elle, au fond, il y a une boule de poil  qui m’attire MAIS je culpabilise. La mort de Bengy me parait tellement récente… Pourtant, il y a quelque chose dans ses yeux qui m’appelle si bien que nos regards se croisent.

Je m’en souviens comme si c était hier…. Je regarde mon ami le regard COUPABLE.

 

On finit par monter au 1er étage du magasin. Pendant ce laps de temps, il me rassure et lève cette culpabilisation qui m’habite.

Nous finissons par redescendre au rez de chaussée et nous retournons directement auprès des cages vitrées.

« Cette petite boule de poil est si belle » (pensée quand je la regarde)

 

C’est mon ami qui appelle la vendeuse. Moi? J’ai peur de craquer sur elle. J’ai peur de trahir celle qui est dans mes pensées.

La vendeuse finit par sortir cette petite chienne qui à 4 mois environ. Elle me la tend dans mes bras….

Tandis qu’elle me regarde tendrement, je fond en larmes. L’émotion est trop forte. J’aime déjà ce petit être qui est dans mes bras.

 

Tandis que l’on discute de tout ce qui entoure les chiots et les cavalier king charles, je lance des regards à mon ami

« Dois je la prendre ? et si je la ramène à la maison, est ce que je trahis ma douce Bengy ? »

Il me rassure et il sait trouver les bons mots….

 

La vendeuse reprend ma petite chienne et s’en va derrière avec elle. Betty sort encore plus belle et toute propre.

Pendant ce temps, nous faisons dans un bureau les papiers de sortie.

Quand tout est fait et que cette joie demoiselle est fin prête, je la retrouve.

Mes larmes laisse place à un beau sourire.

 

C’est avec elle, que nous prenons sa gamelle, des croquettes adapté à sa race et son âge. S’y ajoute des manteaux d’hiver et de pluie.

Pour rendre ses nuits plus confortable, nous n’oublions pas le panier. Entre deux, nous n’omettons pas des joujous à foison!

 

C’est donc les bras vraiment très chargé que nous retournons à la voiture….

 

betty boop bébé
Album : betty boop bébé

13 images
Voir l'album

 

 

Toute petite, Betty me suivait partout.

Je ne pouvais pas m’en séparer aussi. Si j’étais obligé de le faire ? c’est comme si j’avais un membre en moins.

Quand je le pouvais, Betty faisait partie des soirées restaurants ….. dans ceux ou elle été accepté, elle était là!

 

Elle grandit paisiblement quand je remarque que Betty s’ennuie toute seule. Je décide de choisir un autre petit chien….

C’est ma petite et regrettée Dolly qui va arriver un beau jour.

Après s’être « apprivoisées », Betty va la prendre sous son aile… Je vais laisser parler les photos!

Elle va tout lui apprendre et Dolly deviendra le bébé qu’elle n’aura jamais (puisque Betty sera stérilisée très jeune)

Il me suffisait de les regarder pour avoir cette impression « la mère et la fille »

 

En 2016…. Betty à 9ns.

Elle souffre et PIRE encore, elle ne parait plus pouvoir marcher….

Je contacte le vétérinaire qui au vue des symptômes, m’annonce qu’il me faut peut être me préparer à la PIRE décision.

Le rendez vous est placé en moins de 48 heures.

Les PIRES 48 heures de  ma vie car je vais peut etre repartir sans elle…

 

Le jour J, nous arrivons à la clinique. Je suis épuisée moralement et physiquement. J’ai les yeux rougis. De plus, Betty ne marchant plus, je dois trouver des forces pour la porter.

C’est une double hernie discale……

 

La vétérinaire a 3 solutions : l’euthanasie, un traitement dont elle ne peut me garantir les résultat et l ‘opération

L’euthanasie : NON, je ne peux m’y résoudre. Je suis décidée à tout tenter et essayer de sauver ma bête!

L’opération : on ne sait pas si elle va marcher car le résultat est non garanti! La véto appuie sur le fait qu’on parle d’une double hernie discale et non pas d’une simple hernie.

Je décide au final la voie du traitement antibiotique ….

Nous décidons de garder la voie de l opération « après » si le traitement ne fait aucun effet.

 

et c’est LE MIRACLE qui se PRODUIT…..

Oui, on peut appeler ça un MIRACLE car après 48 heures de traitement, Betty remarche. Elle ne fait pas de longues distances mais je constate une progression de son état.

 

Il est programmé, lors de la 1ere consultation, un contrôle a la clinique 10 jours après.

Quand j’arrive ce fameux jour, Betty est en laisse et marche très bien. La vétérinaire qui passe se fige….

Après l’avoir ausculté, elle m’avoue que ce médicament s’est déjà avéré être dans le passé un médicament « miracle »

Betty fait partie de ces petits miraculés……

 

BILAN MEDICAL final ? l’hernie gauche est soigné mais l hernie droite nécessite des obligations pour ne pas aggraver son état : Ne pas la laisser courir. Ne pas descendre les escaliers ET ne pas les monter (ce qui m’oblige à la porter).

Prendre quand le besoin s’en fait sentir un anti douleur. Faire attention somme toute.

Je suis aussi prévenue que si l hernie droite s’aggrave, l’issue est sans appel…..

 

Il me faut parfois lui rappeler que courir pour elle, est formellement INTERDIT! Dans ce cas, j’ai trouvé la parade.. je m’arrête net! (ce qui la surprend toujours). Mais comptez de 1 à 3 sur vos doigts.

C’est le temps qu’il lui faut pour tenter de re courir (on sait pas si ca pouvait marcher!).

 

Comme le jeu fait partie de son deuil, c’est des coups de pied léger dans ses jouets afin qu’elle n’abime pas son hernie droite.

 

Les escaliers ? elle se pose d’elle même pour que je la prenne dans mes bras ou elle s’installe très confortablement.

 

Son anti douleur : je suis mon intuition (et la météo ). Je le vois aussi a ses yeux si le besoin s’en fait sentir….

 

 

La mort de Dolly : Je vais voir Betty pleurer …. je vais essuyer plus d’une fois des larmes!

Donc quand je lis que les animaux n’ont pas d’émotion, ca me fait sortir de mes gonds.

 

Au tout début, Betty va beaucoup se mordiller, limite jusqu’au sang.

Après m’être renseignée, j’apprends que Betty fait son travail de deuil.

Je vais (comme je peux) surveiller que son travail se passe au mieux.

Les conseils que l’on me donne pour faciliter son travail : beaucoup de place au jeu et ca a marché!

 

Ca resteras très compliqué les toutes premières semaines  car j’étais vraiment très mal en point.  Je vais m’y obliger (au départ) jusqu’à ce que cela devienne un moment complice entre nous….

betty boop et bébé dolly
Album : betty boop et bébé dolly

22 images
Voir l'album

 

Le plus drôle aujourd’huiDolly vit à travers Betty! COMMENT ?

Toutes les petites et (sales) manies de Dolly, Betty les répète TOUTES!

 

Dolly léchait toutes les miettes (gâteaux, nourritures etc) … Betty le fait depuis le décès de Dolly

Betty dort sur l’oreiller de Dolly (elle ne le quitte quasiment jamais depuis son décès)

Dolly été surnommée la « manouche ».. Pourquoi ? Elle adorait faire les poubelles! Betty qui ne me l’avait jamais fait …. ??? Me l’a fait très récemment!

Il m’arrive de surprendre des regards que Dolly avait .. et ce dans les yeux de Betty. Ca reste le plus impressionnant.

Une autre comparaison tout aussi ahurissante : Betty prend exactement le MEME regard PLAINTIF que Dolly aujourd’hui quand je n’ajoute pas de pâtée dans sa gamelle.

 

MA VISION ? elles sont à jamais liées l’une à l’autre!

 

AUJOURD HUI…

Betty boop vieillit à vive allure.

Nous ferons si tout va bien ses 10 ans le 22 aout prochain.

Le soir, nous avons un rituel :  »jouer » car parfois je la vois encore triste…

Nous n’avons pas elle et moi ce coté fusionnel mais comme vous l’avez lu, j’y tiens à ma bete….

Je fais tout pour la prolonger en suivant les directives de la vétérinaire qu’elle n’apprécie pas toujours. Un simple regard sur moi suffit pour que je saisisse que mademoiselle n’est pas contente.

Lol je lui répète souvent « toi t’a pas le droit de mourir ».

 

Pour en terminer avec cet article, un bric a bras de photo de Betty (dont 1 ou 2 ou notre bébé Dolly apparaît)

Betty diverses photos
Album : Betty diverses photos

40 images
Voir l'album

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans:Dolly |on 11 novembre, 2016 |Pas de commentaires »

Qu se cache derrière ce blog ?

Vous lisez mes publications, vous regardez mes photos ?

MAIS QUI SUIS JE ????

 

Je vous offre la primeur de mes humeurs, de mes chagrins, de mes colères, de mes joies et tout ce qui entoure mon existence…

Il est temps de lever le mystère ……

moi
Album : moi

1 image
Voir l'album

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

L’AVC!

L’AVC, j’en fais le 23 Octobre 2013…..

Le second se produit en Juin 2016 mais sera pris en charge dans le quart d’heure….

 

Je vais donc vous parler  ICI du 1er (je reviendrai plus tard sur le second)

 

Toute la journée du 23 Octobre 2013, je suis nerveuse et tendue mais je ne sais pas pourquoi. Je n’identifie pas ce qui se passe. Je mets cela sur le dos de mon caractère et me dit que cela va passer.

Dans l’après midi, cette nervosité ne s’atténue pas du tout. Elle s’empire MAIS avec les heures, je sens que quelque chose « cloche ».

Je vais (je m’en souviens bien!) aller me reposer… rien a faire! Je n’y parviens pas.

En me levant, des nausées surgissent.

Un mal de tête suit à son tour. Je sens progressivement mon corps qui lâche.

 

Il est précisément 19 heures quand je me force à faire à manger. Entre temps, je suis de plus en plus nauséeuse…

Je vais dans la cuisine, ma tête tourne. Je parais boiter d’un coté….

J’arrive tout juste à mettre mon steak haché dans la poêle qui commence à cuire quand je m’affale sur le meuble qui m’est proche.

La jambe gauche vient de lâcher d’un coup net et franc.

Ne me demandez surtout pas combien de temps je reste ainsi… je suis incapable de le dire!

 

Je parviens très difficilement à éteindre la plaque de cuisson mais j’y arrive (par je ne sais quel miracle!)

Je dois manger, je dois reprendre des forces me dis je intérieurement ; ce que je fais

Je mange 1/10eme du steak car ma nausée se transforme en envie de vomir.

 

Je saisis pas encore la gravité de mon état…..

Je finis par aller me coucher.

Là tout s’enchaine : nausées, tete qui tourne à un point que tout tourne très vite autour de moi. Envie de vomir. Entre 2, je rigole ….

 

*1 er trou noir …

Hormis ce que je relate, il y a un trou entre 19h30 (approximativement) et 23 heures.

Quand je reviens à moi ? ou je ne sais quoi encore, il est 23 heures. Je suis pas bien du tout.

Je me traine jusqu’au téléphone . Je compose le 18 (je suis seule).

 

Dans le camion des pompiers, subitement , j’ai chaud, je transpire a grosse goutte et je délire…

A peine arrivée à l hopital, je suis immédiatement prise en charge.

 

Après, (le peu dont je me souviens!)

Un médecin me demande de lever une jambe gauche ou droite mais peu importe…. Je n’identifie plus ma droite de ma gauche. Je ne tiens même plus debout!

On va à plusieurs reprises me donner médoc sur médoc et pire pour moi.. On m’empêche de dormir. Je saurai, plus tard, par mon médecin pourquoi!

C’est à 4 heures du mat, que je vais passer un scanner.

J’apprend plus tard, par mon médecin traitant, que j’ai fait un AVC!

 

Il y a des séquelles LEGERES malgré tout car je suis une CHANCEUSE!

Oui, au risque de vous choquer, il y a bien pire que moi en séquelles!

L’ouïe coté gauche a été touché. La surdité me guette et s’est, depuis, bel et bien installée.

L’oreille interne provoque depuis des vertiges .. comme une personne ivre, je peux tituber!

Je suis depuis appareillée mais les vertiges sont parfois bien présents….

En cas de grosse fatigue ou contrariété, ma jambe gauche peut « flancher » ce qui rend des difficultés à la marche

 

Mon médecin m’apprend que je ne suis plus apte à travailler et que mon état n’ira plus qu’en s’aggravant!

Entre les séquelles, le mot AVC, je sors anéantie du cabinet.

 

J’ai fini par l’accepter.

Je dirai (façon de parler) que je ne souffre vraiment que d’une chose : du regard des autres car mes séquelles sont INVISIBLES!

Quand je titube (lors d’un vertige), je vous laisse deviner ce que les gens pensent ou croient…

 

JUIN 2016……

Je vais reconnaître les tous premiers signes. Très vite, le SAMU intervient. Il faudra plus d’une heure pour me stabiliser .

(c’est un ami présent qui me le dira car il parait que je délire. Il m’avoue bien après avoir eu très peur).

 

A L HOPITAL toujours en juin 2016….

Alors que lé médecin m’examine, on me propose des béquilles.

MOI des béquilles ? il rêve……

J’apprend que d’ici 5 ans, je devrai marcher avec des aides (béquilles).

 

DEPUIS, je m’oblige à marcher sur des petites ou longues distances (tout dépendant de ma forme) et a faire travaille mon cerveau (par des sudokus).

Quand je sens que l’équilibre peine, alors je DANSE. Oui! je DANSE pour redonner à mon corps la notion d’équilibre.

Ce sont des exercices QUOTIDIENS ……

 

Quand je peinais (ouff, j’en parle au passé) a trouver ma droite de ma gauche, je liais la danse à des exercices « lève la jambe droite, lève le bras gauche etc.

Ca a été des mois de rééducation SEULE, à me battre sans jamais lâcher la barre.

 

Les seuls mots qui résonnent de mon AVC  de juin 2016 ?   »le prochain AVC vous sera fatal, c’est inévitable ».

Il est quasi sur que je tomberai, malgré les médicaments, dans un profond coma.

Le mot mort n’a pas été utilisé mais je l’ai bien « entendu ».

Comment je vis cette révélation .. sur le coup, j’ai eu peur, très peur. Aujourd’hui,  je l’accepte.

C’est aussi pourquoi je suis heureuse de m’être ré installé chez moi en Bourgogne!

 

Ma politique aujourd’hui !

VIVRE L INSTANT PRESENT COMME SI C ETAIT LE DERNIER

CAR demain, si un AVC devait m’emporter, alors je mourrai heureuse d’avoir vécu…

 

MISE EN GARDE !!!

Si un des signes suivants apparaissait,  APPELEZ LE 15 sans ATTENDRE!

Vertiges (ca peut aussi venir d’un souci de l’oreille interne!)

Nausées, envie de vomir

Perte d’équilibre

Difficulté pour parler (faites dire « le ciel est bleu »)

Pensez à demander à la personne « quel est l’année ou le jour que nous sommes »

Un coté qui parait flanché (que ce soit au visage, jambe, œil etc)

Demandez lui de lever en même temps, les DEUX BRAS!

UN AVC N ATTEND JAMAIS…….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D’ou vient ma passion pour les chiens ?

J’ai grandi dans une famille ou les chiens et chats étaient des êtres à part entière ….

Mais c’est un chien bien particulier qui va tout bouleverser et faire naitre cette passion pour eux, qui depuis, ne m’a jamais quitté.

 

J’avais 12 ans approximativement et je venais de passer un mois d’été en colonie de vacances.

Une fois, à la maison, un gros et magnifique chien me saute dessus. C’est un colley qui est surnommé « Tino »

Sur le coup, je vais être surprise mais de ce jour, je saurai que je ne pourrai plus jamais vivre sans eux……

 

J’apprendrais très vite qu’il trainait dans notre rue car il venait d’être LACHEMENT abandonné …

Mes parent le récupéreront et « Tino » deviendras un membre de la famille à part entière.

Quand il nous a quitté, j’ai vu pour la 1ere fois, mon père pleurait car la magie avait opéré entre lui et le chien!

 

Je garde de ce chien un souvenir merveilleux…..

 

Tino
Album : Tino

2 images
Voir l'album

 

MAIS AVANT NOTRE BEAU « TINO », il y a eu un 1er chien… dénommé Dick.

J’ai très peu de souvenir avec lui.

Cette partie de moi n’est pas encore revenu à ce jour (suite à mon AVC).

Il été blanc et marron

Dick
Album : Dick

1 image
Voir l'album

 

♣♣

Il y avait aussi des chats en nombre (ma mère en été raide dingue!) mais avec eux ….. le courant passait pas.

Leur instinct me surprendra toujours car ou que j’aille, si il y a des chats. Ils tiennent naturellement une certaine distance avec moi.

« le courant passe pas »

 

Celle qui m’a le plus marqué ? Une chatte elle aussi LACHEMENT abandonné. Elle été grise et avait un poil soyeux. Elle été SUPERBE mais entre elle et moi, ça chauffait.

Elle avait la manie de se positionner dans l’un des escaliers pour tout voir.

Si je voulais jouer avec elle ? C’était un coup de griffe d’entrée (et c’était pas « patte de velours » ).

Mon jeu préféré avec elle (j’ai omis son nom) la courser dans les escaliers de la maison.

chatte grise .....
Album : chatte grise .....

1 image
Voir l'album

♣♣

Adulte, quand je venais à la maison, les chats m’observaient de loin.

Comme ma mère les avait habitué à être sur la table quand nous mangions ; dans ce cas, alors ils se rapprochaient d’elle au plus près.

Lol ils étaient pas « fous » les minous de la maison.

 

C’était pas que je les déteste car si je vois une personne maltraiter ou abandonner un chat, il « faut qu’il court très vite ».

C’est une punition qui va créer cette distance avec les chats ……..

Je m’en souviens comme si c’était hier

♠♠

Nous avions parmi tous les chats, le « préféré » de notre mère. Il avait un port de tête qui faisait qu’on le surnommait le « Prince ».

Ce jour là, ma mère fait du repassage et laisse le fer sur la table à repasser. Peu après, elle va en course et me laisse seule à la maison.

Une fois rentrée, je me suis pris une engueulade ROYALE car le fer à repasser été parterre…..

Le chat l’avait balancé…

parce que je vais demander à son matou de descendre de la table à repasser. Un seul coup de patte a suffit!

 

le Prince....
Album : le Prince....

1 image
Voir l'album

 

Je vais tenter de me défendre « c’est Prince qui l’a envoyé valser »

« C’est impossible » selon elle..

APRES ? le chat été rancunier mais hic, je le suis aussi….

Quand ma mère entendait son « prince » miauler d’une façon bien précise, elle savait que j’étais pas loin!

 

Je me souviens qu’ une fois adulte, à la table des parents, ma mère rassurait son « Prince » car le chat me fuyait.

à un tel point, que le chat voulait pas m’avoir dans son champ visuel!

S’il décidait de rester assis sur la table, il me tournait le dos…..

Quand j’ai appris son décès, j’ai eu malgré tout un petit pincement au cœur car il été d’une beauté sans nom!

 

 » Les chats, c’est mieux chez les autres »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans:Dolly |on 6 novembre, 2016 |Pas de commentaires »

L’INDIFFERENCE… dédicace spéciale

 

Tu es a présent l’AGNEAU et je suis le LOUP!

 

Tel l’agneau, ce ne sera plus que coup bas et coups calculés

Tel l’agneau, tu chercheras les chemins escarpés et cachés

MAIS LE LOUP EST RUSER!

 

Tel l’agneau, tu te verra diminuer

Tel l’agneau tu connaitras l’angoisse

MAIS LE LOUP EST DEVENU  INSENSIBLE, CRUEL et GLACIAL

 

Tel l’agneau, tu bêleras de peur

MAIS LE LOUP EST DEVENU AVEUGLE ET SOURD 

Image de prévisualisation YouTube

 

Etre indifférent, implique que plus rien ne nous importe…..

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans:découvrez ma vie, mes passions, mes secrets et plus encore |on 4 novembre, 2016 |Commentaires fermés

Cacophony |
Eazyhome |
EN QUETE DU VIVANT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Clairementpassimple
| Mon Arbre Intérieur...
| Luniversdadanaels